Wednesday, October 20, 2021
Demain Nous Appartient

Emmanuel Moire: «J’avais déjà passé des castings pour jouer dans des fictions, mais je perdais à chaque fois mes moyens»

143views

Le chanteur vient de rejoindre le casting de la série « Demain nous appartient », sur la Une et TF1. Il se confie sur ses premiers pas en tant que comédien.

Emmanuel Moire aux côtés d’Ingrid Chauvin dans la série quotidienne «Demain nous appartient» (DNA). – TF1

Il n’est pas si éloigné le temps où Emmanuel Moire se faisait connaître du grand public. C’était en 2005, dans la comédie musicale « Le Roi Soleil », produite par Dove Attia et Albert Cohen, dans laquelle il incarnait le roi Louis XIV. Après s’être lancé en solo, l’interprète de « Je fais de toi mon essentiel » et « Beau Malheur » avait remporté la troisième saison de « Danse avec les stars », au bras de Fauve Hautot. Désormais, Emmanuel Moire se lance un nouveau défi en rejoignant le casting de « Demain nous appartient », sur TF1.

Un projet dans la comédie que l’artiste nourrissait au fond de lui depuis plusieurs années, sans jamais oser se lancer. Jusqu’au jour où le déclic s’opère. « Je suis intéressé par la comédie depuis très longtemps. J’avais déjà passé des castings pour jouer dans des fictions, mais je manquais de légitimité et de confiance. Je perdais à chaque fois mes moyens. Il y a deux ans, j’ai débuté une formation de comédien au Studio Pygmalion, à Montrouge, dans le sud de Paris. J’ai adoré leur manière de travailler, je m’y sentais comme à la maison. Ma formation s’est achevée en mars dernier. Et puis, en avril, la directrice de casting de ‘Demain nous appartient‘ m’a contacté pour me proposer un rôle. J’ai passé des essais, mais je n’avais pas été assez convaincant. Dix jours plus tard, on m’a proposé un autre personnage, et tout s’est très bien déroulé. »

Prof de français

Emmanuel Moire prête ainsi ses traits au personnage de François Lehaut, un prof de français qui ne passera pas inaperçu auprès des téléspectateurs. « (…) Mon personnage me ressemble de par les valeurs qu’il véhicule. J’aime sa manière de considérer l’autre. François deviendra un personnage récurrent de la série, et de nombreux rebondissements sont à prévoir. »